La fosse septique sans épandage : est ce vraiment possible ?

La fosse septique a longtemps été l’unique option pour l’assainissement des eaux usées dans les zones rurales et périurbaines. Mais, l’épandage, une étape dans ce système, est souvent remis en question pour ses impacts environnementaux. Pour répondre à cette préoccupation, une nouvelle génération de systèmes d’assainissement voit le jour : la fosse septique sans épandage. Cet article vise à vous éclairer sur cette solution innovante, en mettant l’accent sur son fonctionnement, son installation et son prix.

Une alternative moderne : la fosse septique sans épandage

Chaque journée, nous produisons en moyenne 150 litres d’eaux usées par personne. Que faire de ces eaux ? Historiquement, la réponse est simple : une fosse septique avec un système d’épandage. Mais aujourd’hui, une nouvelle approche se présente : la fosse septique sans épandage.

La fosse septique sans épandage s’appuie sur un système de traitement des eaux usées qui n’exige pas l’épandage du sol. Elle est composée d’une fosse toutes eaux et d’un dispositif de traitement, généralement une micro station d’épuration ou un filtre compact. Ces systèmes modernes assurent le traitement des eaux usées sans avoir besoin de répandre quoi que ce soit sur votre terrain, ce qui est à la fois plus pratique et plus respectueux de l’environnement.

Comment fonctionne une fosse septique sans épandage ?

La fosse septique sans épandage fonctionne en deux étapes : la pré-traitement et le traitement. Le pré-traitement est un processus de décantation où les matières solides sont séparées des liquides. C’est généralement la même qu’avec une fosse septique classique. La différence réside dans le traitement.

Au lieu de passer à l’épandage, les eaux pré-traitées sont orientées vers un dispositif de traitement secondaire. Il peut s’agir d’une micro station d’épuration ou d’un filtre compact. Ces systèmes sont conçus pour traiter les eaux usées de manière écologique, en utilisant soit des bactéries (micro station), soit un filtre de sable ou de fibre de coco (filtre compact). Le résultat est une eau épurée qui peut être rejetée en toute sécurité dans l’environnement, sans risque pour la santé publique ou l’écosystème local.

L’installation de la fosse septique sans épandage

L’installation d’une fosse septique sans épandage est généralement plus simple et moins coûteuse que celle d’une fosse traditionnelle avec épandage. En effet, l’absence d’un lit d’épandage simplifie grandement le processus.

La mise en place de ce système nécessite toutefois l’intervention d’un professionnel. Il devra réaliser une étude de sol pour déterminer la meilleure solution pour votre terrain. Une fois cette étape accomplie, l’installation de la fosse et du dispositif de traitement peut prendre entre une et deux journées, en fonction de la complexité du terrain et du système choisi.

Le prix de la fosse septique sans épandage

Le prix d’une fosse septique sans épandage peut varier selon plusieurs facteurs, notamment la taille de la fosse, le type de dispositif de traitement choisi, la complexité de l’installation et la région. En moyenne, le coût d’achat et d’installation d’une fosse septique sans épandage se situe entre 3 000 et 10 000 euros.

Il convient de noter que ce prix inclut généralement l’achat de la fosse et du système de traitement, l’installation, et souvent une première maintenance. Les coûts de maintenance ultérieurs peuvent varier, mais sont généralement plus faibles que ceux d’une fosse septique avec épandage, en raison du peu de pièces mobiles et du faible risque de colmatage.

Que vous planifiez une nouvelle construction ou que vous envisagiez de rénover votre système d’assainissement existant, la fosse septique sans épandage mérite d’être prise en compte. Selon votre situation, elle pourrait s’avérer plus économique, plus facile à installer et à entretenir, et surtout, plus bénéfique pour l’environnement.

Laisser un commentaire

40 − 36 =